[ Verdier Christophe ]


J’ai découvert cet artiste peintre, Verdier Christophe,  totalement par hasard lors d’une ballade avec Lola chez Dialogue à Brest (une sorte de magasin indépendant type Fnac mais avec un charme et une ambiance totalement cosy qui n’existe plus du tout dans nos grands departement-store..). J’étais là dans le seul et unique but de trouver un nouveau livre sur Mathurin Méheut, un peintre que j’affectionne, que dis-je, que j’idolâtre totalement depuis mon tout premier contact avec lui. Sur ses terres bretonnes, je me devais de me rendre dans LA librairie de Brest pour y découvrir de nouveaux ouvrages extrêmement compliqués à trouver en Belgique

Et là.. dans le rayonnage sur les peintres bretons, un tout petit livre intitulé « De Morlaix à Plymouth : reportage à l’aquarelle » soldé à 10 € (au lieu de 22) me regardait (ou inversement?) seul, entouré de gros « best-sellers ». Dès les premières pages, mes pupilles envoyaient des messages à mon cerveau: WOW, WOW.. et WOW. Christophe VERDIER est un aquarelliste talentueux qui teinte ses pages de couleurs pastels et de traits rapides à la mine de plomb et autres crayons HB.. C’est fluide, minimaliste, et vraiment très agréable à regarder. Pour ma petite personne, il a un style très japonisant.. Les décors sont épurés et à la fois fourmillant de détails.. Une sorte d’Henri Rivière et de Mathurin Méheut à la fois.. Vraiment surprenant.

 

 


 

Voici sa biographie du site: http://www.ici-ailleurs.net/Christophe-Verdier.html = Né le 20/10/59 à Caudebec-les-Elbeufs ( 76) – 1981 : Entrée à l’école nationale supérieure des Arts Décoratifs de Paris. – 1985 : S’établit comme peintre illustrateur. Depuis une vingtaine d’années il réalise des affiches, des couvertures de livres et de revues, des boîtages de maquettes pour la société Heller. Ses domaines de prédilection sont la marine et l’aviation. – 2001 : Premier carnet de voyage  » De Morlaix à Plymouth » paru chez Marines Editions. – 2001 : Embarquement sur le « Mutin. – 2002 : Embarquement sur « L’étoile ». – 2003 : Parution du carnet de voyage « Brest au bout du monde » chez Marines Editions. 2005 : Embarquement sur le Marion Dufresne, pour une campagne océanographique de quarante jours dans l’océan indien.Parution du carnet de voyage « Un peintre dans l’océan austral » chez Marines Editions, fruit d’un premier partenariat avec L’Institut Polaire Français Paul Emile Victor. Novembre/décembre 2005 : Voyage en Antarctique accueilli par les Instituts Polaires français et italien sur les bases de Terra-Nova Bay et Dumont D’Urville. A paraître un carnet de voyage sur l’Antarctique en Octobre 2006 aux Editions Magellan et Compagnie.

 

Je ne saurais que vous conseiller, amateurs d’aquarelles, de moments fixés, d’images sensibles, de vous procurer un des ouvrages de Verdier. Pour ma part, je n’en possède qu’un seul pour le moment: http://livre.fnac.com/a2238593/Christophe-Verdier-De-Morlaix-a-Plymouth. Mais je l’ai déjà lu plusieurs fois… c’est toujours un régal. Car si on parle souvent de ses décors, on parle moins de ses machines. Il dessine l’automobile, l’avion, le tracteur ou encore le bateau avec un niveau de détails tout à fait surprenant. C’est troublant et touchant à la fois.. Il arrive à stopper une scène et nous faire résonner le cœur sur un cadre banal.. qui par sa main.. devient un conte.

 

 

 

 

 

Source photos et informations sur l'artiste (téléphone et adresse) :

– http://bro-plistin.pagesperso-orange.fr/Artistes-peinture.htm

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>