[Critique] Cannes 2012 : De rouille et d’os – Jacques Audiard

Réalisé par Jacques Audiard en 2012

Audiard est un habitué des récompenses pour ses différents films (par exemple « Le prophète » il ya 3 ans au Festival de Cannes). Il pourrait bien, une fois de plus, ne pas repartir les mains vides. C’est un très beau film. Touchant. Emouvant. Prenant.

Le duo Cotillard-Schoenaerts est parfait. Lui vit au jour le jour un peu bêtement alors qu’elle essaie de survivre dans ce nouveau monde. Lui est très bon mais elle nous surprend une fois de plus par son talent.

Les plans aiment jouer avec le soleil. Les images sont très belles. Le film est agréable à regarder.

Le scénario commence par l’arrivée de Schoenaerts dans le sud puis la rencontre des deux. Par contre, contrairement le film s’oriente plus sur lui que sur elle ce qui est assez dommage car on reste sur notre fin par rapport à elle.

En résumé : A voir.

Ma note : 7,5/10

Retrouver plus de « critiques » cinéma sur mon blog : http://venntheque.wordpress.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>