Lola & Bery Episode 6: Gauntlet 2

Gauntlet II sur NES avait tout les ingrédients pour traumatiser sa génération de joueurs… L’écran de titre vous met le tonalité dès le départ: la valkyrie (seul personnage « féminin jouable ») avec ses petits oeufs au plats dans son deux pièces H&M (Helmet & Maso) à une tête d’homme. Couverture du jeu sortie tout droit de MAD, magazine satirique américain créé par l’éditeur William Gaines.

Préparez-vous au pire, et à l’un des meilleurs jeux multijoueurs sorti sur Nintendo Nes, à conditions d’avoir 3 amis, un adapteur Four Score ultra cher, le jeu, la console, et une tv dont les parents ne font plus rien. Un sacré coktail limite impossible pour les années NERD 80’s non?

Bref, Lola & Bery sont là pour vous donner goût à un jeu qui n’a pas de fin: les niveaux, en plus d’être créés de manière totalement aléatoires, sont infinis.. il n’y a pas DE FIN!! PAS DE SCORE.. rien.. juste du jeu! Gloup). On ne joue pas à Gauntlet pour sa difficulté (les plateaux et levels design sont assez simples quand on « prit le coup »), on ne joue pas à Gauntlet pour sa musique façon ménestrel du jeu vidéo, on ne joue pas non plus pour écouter les voix digitalisées de la Nintendo Nes. Mais alors pourquoi jouer à ce jeu? Tout simplement parce qu’il est le papa du Hack ‘n Slash. On joue, pour jouer. Pour assouvir ses pulsions les plus profondes, pour… le fun! 

[youtube_sc url= »http://www.youtube.com/watch?v=jvJqXLPONkg » width= »620″]

Bon visionnage et heureuse découverte pour les non-initiés!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>