Cars 2 [ Test 3DS ]

Ce qu’on adore chez 2i pendant les périodes creuses, c’est qu’on reçoit des jeux totalement inattendus, improbables.. Que même le plus grands géants des géants de ce monde vidéo-ludique n’a pas pu soutenir… Aujourd’hui, mesdames et messieurs, nous allons tenté l’impossible. Tester ensemble la dernière adaptation de CARS 2 sur console: Cars 2 sur 3DS.

Aie Aie.. ou est passé la résolution de Resident Evil?

1) Un jeu… qui commence mal?

On ne peut que venter le faite d’aimer le jeu vidéo et d’avoir des gens qui croient en vous que de recevoir ce genre de titre inattendu: CARS II. Bon bon.. contrairement à beaucoup de mes amis, je n’ai vraiment pas aimé le deuxième film, alors que le 1er CARS fut une véritable révélation. Bon bon, ne partons pas sur des appriori, nous sommes ici pour tester un jeu pour nos chers bambins, et vont-ils aimer ce titre? uhm uhm… arf.

Tout d’abord, nous avons là un jeu travaillé… J’entends par là que nous avons non pas un seul mode.. mais une pléiades de possibilités de nous « amuser » avec nos héros motorisés. Cars 2  va faire de ton fils un pilote inexorablement comblé et heureux. Disons, que.. Il sera le roi du volant. Parlons de la conduite de ce dernier. Ma fois totalement original pour moi, vieux gamer du siècle dernier, puis que les véhicules glisses littéralement sur la piste.. Nous entendons par là qu’il sont sur des sortes de roues naturellement huilées, car dès que vous tournerez, vous observerez un mouvement inattendu de la part de votre véhicule: roues qui contre-braques pour tourner tel un patineur artistique, triangle pour littéralement bondir sur les piste, turbo réacteur pour dépasser ses concurrents.. Bref la maniabilité n’a rien de spéciale, mais reste tout de même assez dynamique grâce au effet de roues qui déambulent. Pas mal comme idée!

Le Parisien.. vous abusez non?

2) Un mode histoire.. pour p’tits nenfants?

Je me jette sans plus attendre dans le mode histoire… et HO surprise, on s’ennui à mourir avec des phrases de jeux parfois scénarisées, parfois absolument pas en course unique ou le seul but d’être en tête. Nous ne nous arrêterons pas sur ces phases de jeu plus que classiques ou vous jouez les bolides rouges. Les phases « originales » nous mettent dans la peau de l’agent secret moustachu en forme de voiture jamesbondienne.  Le seul souci.. c’est que comme ça, quand on le lit on se dit « wow ça à l’air chouette ».. Mais NON, pas du tout! Car en plus d’être d’une difficulté totalement dingue et pas du tout réglable (j’imagine les petits enfants qui s’arrachent les poils du nez, des oreilles, des pouces.. oui les poils des pouces c’est les pires!), et bien ce n’est pas.. pas fun! Quoi de pire d’un jeu vidéo qui n’est pas drôle à jouer et en plus très dure? On se croirait directement propulsé dans 20 ans quand Le joueur du Grenier aura un enfant, qui lui aussi, jouera aux Oldies de papa sur sa vielle 3DS. Haha, on l’imagine tellement avec les replay de phases improbables de chute, de repérage par les ennemis qui vous détectent comme par magie… Bref.. De la frustration à l’état Brut!

[youtube_sc url= »http://www.youtube.com/watch?v=l3M0xbxrvVs »]

3) Une 3D qui fait mal au crane

Alors le but de la 3DS étant de faire mieux que le reboot de Star Wars Episode 1 (Haha! Facile), nous nous attendions à en prendre plein la vue avec une 3D profonde, touchante et bien dosée…. Sauf qu’on a en faite une sorte de bouillit de pixel, sans profondeur, qui donne mal au crane et qui fait loucher.. Après avoir jouer 1h au dernier Resident Evil Revelations, la comparaison fait TRES MAL. Surtout pour un jeu destiné à nos chers petits bambins et que nous, les papas-mamans geeks, ont veut pas qu’ils portent des lunettes bifocales triple foyers nos petits enfants… Bah là c’est raté, même un téléteubies fluo dans la nuit n’est plus visible pour un être normal au bout de 5 min d’utilisation de Cars 2 sur 3DS.. Le test.. est raté! Bref, on rebascule rapidos en mode 2D pour ne pas subir un auto-pétage de rétine. Pixar, il y aun gros probème avec la 3D !


La Note:

Scénario: 35/100
Esthétique: 61/100
Son: 48/100
Gameplay: 72/100
Intensité et sensibilité: 35/100
Note Finale: 37/100

Vous pourrez aimer si vous avez aimé: l’auto-pétage de rétine, Pixar, l’univers de Cars, voir sa voiture faire du patin à glace dans les virages, voir ses enfants devenir fou et manger leurs doigts

Vous allez détester si vous chercher:  un mario kart, un jeu de voiture dynamique et bien foutu, un moyen d’avoir la paix 30min à l a maison (pauvres petits enfants punis)

2 étoiles pour un jeu raté qui partait avec de bonnes intentions.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>