Legend, le Guardians Heroes de la Super Nintendo?

Legend est un jeu Snes sortit en 1993 en Europe. Développé et édité par les petits frenchy d’Arcade Zone (Adidas power soccer et Burning road! sur psx). C’est un jeu assez discret qui mérite pourtant toute notre attention. Nous sommes sur Snes et pourtant il plane comme un air de Neogeo ou Saturn… ça sent presque le tabac des Astro city à Shibuya.

Ecran de titre de Legend

Soyons concis, le jeu est beau. Les sprites sont grands, les scrollings horizontaux défilent bien (ils sont assez peu nombreux aussi il faut l’avouer) et on a plaisir à admirer le travail remarquable de paysages bien conçus, par un artiste méticuleux. Les environnements changent devant nous en temps réel (effet de nuit, brouillard, boues, etc) et les animations sont fluides.

On pourra regretter un manque de diversité des sprites ennemis, mais bon, l’action est tellement bien dosée et présente qu’on n’a pas vraiment le temps de voir a qui on fracasse la tête.

 

Parlons de cette dernière, l’action. Le scénario, est tout simplement prétexte à taper… Mission 1, trouver le magicien de la forêt. Mais à la place de rencontrer Merlin, c’est nez à nez avec une horde de voleurs, de killik l’homme au bâton et enfin, le méchant arbre à main. Les niveaux sont long et difficiles. Finir le jeu vous donnera du fils à retorde, surtout que vous êtes pas en arcade ici, adios crédits illimités. Heureusement, la maniabilité est excellente. 4 boutons sont là pour égaillés vos parties: tape tape tête tête (coup d’épée avec combos), coup spécial (qui réduit votre énergie vital), sauter (qui permet de donner des gros coups de savate horizontaux) et enfin, utiliser la magie (une fois les options ramassés au sol, vous pourrez envoyer un méga coup qui fracasse tout à l’écran).

Bref, jouabilité hyper classique pour un Beat’n All, mais au moins, ça fonctionne.

Les niveaux se décomposent en trois phases découpées par deux mini boss et un méga boss. Assez ardu d’ailleurs, il faut l’avouer. Le plus irritant, c’est que perdre au cours du niveau vous fera TOUT recommencer depuis le début.. hhhaaaaaa!! Mais, on en veut, toujours plus, alors on y retourne. « Et tu tapes tapes tapes se refrain qui te plais, et tu… »

Pourquoi il faut essayer de jeu? Parce que même sans forcement le terminer, c’est un bon p’tit jeu d’arcade où l’on se défoule bien après une journée de taf. Parce que le jeu est loin d’être vilain, et parce que qu’il jouable à deux! (on débloque alors un personnage supplémentaire au look de vicking/bucheron assez craignosse)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>