PS VITA [ Preview ]

Hier nous avons eu la chance de pouvoir tester en toute intimité (ou presque s’agissant d’un événement Fnac..) la prochaine console portable de Sony: La PS VITA. La console étant déjà disponible au Japon et en Asie, un test long et détaillé ne servirait à rien.. Je vous ferai donc uniquement part de mes commentaires, totalement subjectifs, de mes premières impressions de la Vita (1h sur 3 jeux différents) que je n’avais pas touchée depuis la Gamescom.

Une console que j’aime la caresser

La console, malgré la technologie embarquée, est surprenante de légèreté avec son poids-plume qui ne gêne en rien le confort du jeu. Les deux sticks-analogiques sont très petits comparés à ceux de nos manettes actuelles de salon ou de la 3DS. Ils sont très maniables et souples. Les boutons sont en revanche très durs.. On a de la peine à écraser la touche pour faire ou lancer l’action. J’entends par là que le « click » est très court, une simple pression suffit à déclencher l’attaque, alors qu’on aimerait plus véritablement appuyer sur le bouton.. Là encore, un défaut professionnel de manette de PS3 ; )

Au dos de la console, nous avons le fameux pavé tactile froid et assez désorientant.. Les jeux que j’ai pu tester ne l’exploitaient malheureusement pas, je ne commenterai donc pas ce dernier.

Enfin, le plus surprenant est la qualité de l’écran. La résolution est vraiment très haute, les couleurs et contrastes très vifs. Quel régal pour les pupilles! On oublie bien souvent qu’il est tactile tellement on ne veut pas l’effleurer pour ne pas l’abîmer.

RIDGE RACER VITA: C’est beau, mais c’est chiant!

Malheureusement je ne pouvais pas prendre de vidéo ou de photo en jouant avec 2 mains!!

Le premier jeu que j’ai lancé fût Ridge Racer. Étant un grand fan de série depuis 1995 sur Psx, j’étais tout excité de pouvoir enfin l’essayer. Le jeu est… BEAU! Vraiment très beau.. Niveau graphismes, on se situe largement au dessus de la PS2, et légèrement en deçà de la PS3. Aucun aliasing (ou presque), de très beaux décors et effets de carrosseries. Le jeu est assez « lent », mais c’est un peu souvent le cas dans les Ridge Racer. La maniabilité est très sympa sans être spectaculaire (gestion des dérapages comme d’hab) et la difficulté un peu « easy » sur la seule course disponible de la version de test présente dans la console (en japonais/fr !!). Le seul défaut du titre finalement… C’est qu’on est déjà dans du déjà-vu… On se demande pourquoi on joue à la console debout ou assis sur un écran beau, mais riquiqui, et pas sur une bonne vielle dalle de 42″.

WIPEOUT 2048: Bon, Beau & Boost.

Bon là comparé à Ridge Racer, la claque est un peu plus grande. Le Jeu débute par un écran de titre des plus standards, puis après le choix de sa panoplie et de son circuit on.. on… ON ATTEND.

J ‘espère sincèrement que Valentin Bouttiau (LSDJV) me cassera en rétorquant que la version démo n’est pas qualitative par rapport à la version finale parce que pour moi, Messieurs,  Dames, c’est un scandale. Chaque course se charge en +/- 2min avec un écran tout pourri… Loading, Please Wait.. 1%…3%… Espérons que la version finale du jeu soit plus rapide avec moins de temps de chargement. Parce que jouer 5 min, et être entre-coupé de temps de chargement aussi long.. c’est juste le contraire de la praticité d’une console portable non? La définition même de la portabilité devrait être: « Jeu rapide et fun instantanément ».

Loading.. Please Wait.. WTF!

Ouf, j

Côté jeu, rien à redire.. j’ai vraiment pris mon pied dans ce Wipeout 2048 aussi bien visuellement, que dans son gameplay qui m’a enfin fait revenir et prendre mon pied dans la série que j’ai tant chérie il y a quelques années. On est loin de Wipeout Fusion.. On retrouve un jeu au gameplay nerveux, aux lignes bien tracées, aux collisions qui ne pardonnent pas et à la shoot-in-the-head du mec devant vous. J’avais en plus mes oreillettes d’iphone sur moi, une fois branchées dans la bête, j’ai été conquis par la BO entraînante, les effets de boost, bref.. Une vrai ambiance et un jeu qui va faire entendre parler de lui à la fin de ce mois.

Heureusement, j’ai sauvé l’honneur de 2nd-impact en réalisant le meilleur temps (bon ok j’étais le premier à jouer à cette PS VITA)  et en prenant une photo de ma tronche pour immortalisé les faits.

Voici la liste des jeux jouables pour cette session d

Puis le deuxième écran (en faisant glisser son doigt boudiné)

Kit-Kat, et ça repart.

Enfin je me suis essayé à Gravity Rush, mais là, contrairement aux deux précédents, c’est compliqué d’avoir un avis rapidement sur un jeu qui à l’air complexe et très profond. Vous dirigez une jeune femme dans une ambiance très comics qui se prénomme Kat. Peut être le meilleur titre original du Line-Up de sortie de la PS VITA qui sera disponible uniquement en téléchargement (alors que ce n’est pas le cas au Japon..).

Un jeu discret qui pourtant détonne par son ambiance sonore et visuelle. Une sorte d’action-game-puzzle où vous contrôlez Kat, jeune femme ravissante, qui a le pouvoir de contrôler lors de ses envolées la gravité qui l’entoure. Du coup, à vous les prises de têtes à savoir comment atteindre tels ou tels plateformes, à trouver des astuces pour tuer les boss… Bref, un jeu captivant et vraiment très fun! Peut-être la plus grande surprise pour moi durant cette heure de test.

[youtube_sc url= »http://www.youtube.com/watch?v=6CeGYLr3AVk&feature=player_embedded »]

Attendons le 22 février de voir quel accueil l’Europe réservera à la PS VITA…

Bide suprême comme au Japon? Ou curiosité technologique dont les européens sont si frillants?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>