Tropico 4 – Je veux devenir un pourri! [ Le Test Complet sur PC ]

Tropico 4

 Je veux devenir un pourri! [ Le Test Complet sur PC ]

Tropico 4 est un simulateur insulaire à la Sim City mais avec un fond et un système de jeu bien à lui. Le 4ème volet vient de débarquer dans le monde du PC, et c’est 10 ans après le premier volume que nous allons nous pencher sur ce dernier. Quels sont nos attentes? Un jeu qui se veut ludique, de la rigolade, un jeu de gestion bien réalisé et surtout.. du fun! Pari tenu?

Introduction:

Nous avons décidé de tester le jeu à deux. Partageant  ma vie avec une geek de jeux de gestion sur facebook et autres hack’n Slash très attendus cette fin d’année (avec comme première lettre le D et le dernier chiffre le 3), c’est avec cette chère Enolala de Pixel Audible que je décide de faire le premier pas. Le jeu ne s’installe déjà pas du tout sur mon PC (un vieux bidule de 2004 qui n’aime pas vraiment STEAM), c’est donc sur le tout nouveau portable d’Enolala qu’on se penche naturellement pour faire le test. Voici notre configuration qui vous permettra de vous faire une idée comparative pour les graphismes: processeur i5 avec turbo boost à 3ghz, nvdia geforce gt520M à 3765mb avec turbocash, 6go de ram et un hdd en sata de 500 go. Que la fiesta commence!

Premiers Pas:

Vous avez le choix entre 5 modes de jeu. Je vous conseille très fortement si vous n’êtes pas familiarisé avec TROPICO de commencer par le didacticiel… oui oui je sais, en 2011 on n’a plus autant de temps qu’avant. Mais avec ce jeu il faut le prendre! Ce dernier, plutôt bien fait, vous fera découvrir les joies et les bonheurs de la dictature sur une petite île. On commence doucement, avec le système de base (contrôle des commandes, création de bâtiments, et caractéristique des habitants), puis on avance avec la mission numéro 2 « Comment gagner de l’argent ». Ici, on commence à comprendre tout le sens de Tropico. Surtout la conscience d’être présent sur une.. île! Pas de matière première à part l’import et votre petit bout de caillou dans le pacifique. Par exemple un pauvre marchant/fabricant de meuble arrive sur l’île, mais n’a pas de planche! A vous d’aller couper du bois et de le scier (et donc créer de l’emploi) ou alors tout simplement le faire importer sur un conteneur.

 

 

Un bateau chargé d’immigrants arrive.. que va t on en faire? niark niark niark


Le sens politiquement correct, ou non?

L’humour noir (ou pas!) du jeu est totalement génial. Le doublage intégralement en français avec l’accent porto-ricain de cuba est à mourir de rire. En revanche autant les doubleurs masculins sont bons, autant les doubleurs féminins le sont beaucoup moins.. bref, rien de bien grave, l’ambiance est là, et on s’amuse. On vous apprend alors à gérer votre almanach. Ce petit bouquin au dessus de la carte vous sera d’une grande utilité. Ha oui, on a oublié de vous le dire, il faut LIRE dans Tropico, alors chers amis bourrins et analphabètes, passez votre chemin, les autres (même les dyslexiques) vous pouvez installer votre parasol sur mon île.

La gestion de la politique se fait grâce à la construction de bâtiments administratifs et le fameux almanach. Construire une assemblée, une ambassade, un poste de police et combiner le tout avec la constitution de lois, réaliser des embargos sur des importations (par exemple interdire l’importation du tabac pour faire circuler uniquement le tabac interne à l’île). Ajouter à cela les relations politiques entre pays et c’est parfait pour récolter des fonds! Bah oui, soyons clairs, il suffit de caresser dans le sens du poil les USA et l’ex URSS pour obtenir de leur part des fonds d’investissement (que vous ne rembourserez jamais) afin de faire la culture du sucre (pour l’alcool), du tabac ou encore l’extraction de l’or.. une ou deux pépites pour les aguicher, et le tour est joué.

 

De nombreuses citations font leur apparition dans les menus et écrans de chargement de Tropico 4 pour le bonheur de toutes et tous..

 

Graphiquement et pixel-audiblement ça donne quoi?

Graphiquement, en mettant les caractéristiques à fond, ça ne RAM même pas.. il faut dire que le niveau de détails n’est pas non plus hallucinant, mais le jeu est très loin d’être vilain! Il est même plutôt très joli. Il est à la fois réaliste et cartoonesque. Les petits personnages sont très bien animés, les environnements regorgent de surprises (floraison, vague, arbres, vent, pluie, et même des cataclysmes naturels comme les tsunami, les tremblements de terre et autres). Côté son, on est là aussi TRÈS bien servis.. nous jouons au rythme de la salsa cubaine façon Compay Segundo. On se rêve à jouer les îliens, les fondateurs d’un peuple qu’on bichonne et on s’attache très vite à ce petit monde sorti tout droit d’un Buena Vista Social Club de Wim Wender.

 

Avouez que c'est quand même CANON niveau ambiance non? (bon bon ok j'ai fait exprès de prendre le Screenshots dans un bel angle romantique)

 

Conclusion:

Tropico 4 est un bon jeu. Il rebutera très certainement les plus jeunes par sa complexité, mais en même temps c’est un très bon moyen de comprendre comment fonctionne notre petit monde… Il est bon de comprendre les embargos, les exportations, les conflits politiques, les pots de vins, et autre denrées courantes qui bâtissent notre monde chaque jour à un peu plus. Un jeu bourré d’humour, de références culturellement  déraisonnables (mais tellement bonnes) et demeure un outil trop rare à la compréhension du monde présent. Nous, on adore! Le jeu sort le 21 octobre prochain sur XBOX 360.. en voilà une bonne raison de s’y essayer si son PC est trop vieux!

 

httpv://www.youtube.com/watch?v=bliaRiFNVX4

 

 

Notes et Références:

 

 Scénario:  74/100
 Esthétique:  75/100
 Son:  95/100
 Gameplay: 85/100
 Intensité et sensibilité:  78/100
 Note Finale:  85/100

Vous pourrez aimer si vous avez aimé: Sim City, Restaurant City et Buena Vista social Club (bon ok c’est pas un jeu, mais c’est quand même super bon non?)

Vous aller détester si vous cherchez: Un jeu rapide, sans complication et sans essayer de comprendre 30 minutes les bases même de Tropico.

 

 

 

 2nd Impact Award for TROPICO 4: 6 Stars / 7

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>